e-deo.info

Connecté au pays réel

E-deo

Action!

Action!

Solidarité!

Archive for Euthanazillons

Marseilles : les harpies du planning

sont en grève !

Notez que Rue 89 appelle les bureaux du planning « les bureaux de Dieu », comme dans le film. Spectaculaire inversion des termes et des valeurs de la part de ces athées christianophobes adeptes de la religion des droits de l’homme « since 1789″ car ces bureaux sont ceux du diable ou de l’homme qui se fait dieu contre Dieu qui s’est fait homme à et à l’image duquel nous avons été modelés.

Source : Konk

Promenade sur la toile (29/12/08)

Espagne : énorme mobilisation en faveur de la famille

MADRID (e-deo) 29/12/08 – 15h – Environ un million de personnes (beaucoup de familles et de jeunes) se sont réunies à Madrid dimanche 28 décembre, à l’appel de l’Eglise catholique, pour fêter la famille.

Une grand-messe (à noter, la présence de 6 archevêques dont celui de Madrid, Mgr Antonio Maria Rouco Varela, mais aussi de 22 évêques – une trentaine selon l’AFP – et de plus de 300 prêtres) a été célébrée à midi dans le centre de la capitale espagnole en ce dimanche de la Sainte Famille.

Une liaison a ensuite été établie avec la place Saint Pierre de Rome où le Pape Benoît XVI a profité de la rencontre traditionnelle de l’Angélus pour adresser sur écrans géants un message aux fidèles espagnols. «Chères familles, ne laissez pas faiblir l’amour, l’ouverture à la vie et les liens incomparables qui unissent vos foyers» a déclaré le Saint-Père. «Le Pape est à vos côtés.»

L’archevêque de Madrid et cardinal Rouco Varela a souligné que la famille a été sanctifiée par le Christ, et que les familles chrétiennes doivent devenir des lieux de grâce et de témoignage. Il a lancé un appel contre l’avortement et invité les familles à vaincre «la culture de la mort» qui convertit «ceux qui sont sacrifiés par la cruauté saisissante de l’avortement» en nouveaux «Saints Innocents». «L’avenir de l’humanité dépend de la famille, de la famille chrétienne» a-t-il déclaré.

Une nouvelle loi mortifère doit être présentée au Parlement espagnol au premier semestre 2009.

En Espagne, l’avortement n’est légal qu’en cas de viols (délais maximum de 12 semaines de grossesse), de handicap du foetus (22 semaines) ou en cas de «danger pour la santé physique ou psychique de la mère» (sans limitation de temps) dont abusent de nombreux « médecins ».

L’Eglise catholique reproche également au gouvernement socialiste en place la légalisation des parodies homosexuelles de mariage, un bras de fer qui dure depuis 2005.

Mgr Ricardo Blazquez, évêque de Bilbao, a critiqué le fait «d’appeler mariage l’union entre deux personnes de même sexe» alors que la «famille normale» est constituée de «l’union stable (…) d’un homme et d’une femme».

Un rassemblement de ce type avait déjà eu lieu il y a un an et réuni une foule impressionnante.

Les images du quotidien espagnol conservateur La Razón >>>

Eugénisme en Grande-Bretagne

Au lieu de nous parler d’un gène favorisant le cancer du sein  »évincé », le quotidien La Croix ferait mieux d’expliquer à ses lecteurs la réalité du diagnostic préimplantatoire : l’élimination des embryons ne répondant pas à un critère déterminé. Bref, d’appeler un meurtre un meurtre.

Le pays de Malthus, Darwin, de la « Eugenics Society » continue sur sa lancée…

Promenade sur la toile (20/12/08)

Prix Gore

Alerte Environnement (site) lance le Prix « Al Gore – Une vérité qui dérange ». Vous avez jusqu’au 6 janvier pour participer.

Parmi ces affirmations de célèbres écologistes radicaux, quelle est, selon vous, la plus choquante ?

“Le vertige me prend de penser que demain, deux milliards de chinois pourraient exiger d’avoir leur douche et leur WC individuels à la maison. Toutes les eaux du Tibet et de la Chine réunies ne suffiraient pas à approvisionner cette masse de consommation terrifiante.”
Philippe Desbrosses, président d’Intelligence Verte, pionnier de l’agriculture biologique

“Chaque fois que trois hommes décollent à 28000 km/h vers la lune, ils font décoller par spoliation programmée des millions d’hommes vers la mort.”
Pierre Rabhi, président des Colibris – Mouvement pour la Terre et l’Humanisme, pionnier de l’agroécologie

“Une étude a montre que si on devait faire disparaître la gonorhrhée d’Afrique [MST pouvant entraîner la stérilité chez les femmes], la population augmenterait de deux fois. Ainsi, j’ai parfois tendance à placer la gonocoque très haut dans mon estime.”
Edouard Goldsmith, fondateur des revues The Ecologist et L’Ecologiste

“Les miséreux qui ne peuvent avoir pour tout ciel, dans une vie de manques et de torture, que leurs instants d’orgasmes, sans pour autant connaître la contraception qui est un luxe, se reproduisent forcément plus que les autres.”
Gilles-Eric Séralini, président du Crii-Gen

“La croissance est devenue le cancer de l’humanité.”
Dominique Belpomme, cancérologue, président de l’ARTAC

Pour voter, rendez-vous ici

Christian Vanneste soutient

à son tour le Grand Duc du Luxembourg et nous informe que 54 parlementaires européens membres du PPE (centre et droite) ont adressé une lettre au Premier ministre luxembourgeois Jean-Claude Jüncker pour s’étonner de sa prise de position et lui demander des explications.

Liberté Politique, un think-tank métapolitique (non-partisan), constate :

« nous avons reçu des dizaines de milliers de lettres et de mails depuis le début du mois de décembre. Une cinquantaine d’autres sites ont repris d’une manière ou d’une autre nos informations. Des milliers de messages de soutien sont arrivés au Grand Duché« .

  • Pour soutenir le Grand Duc du Luxembourg >>>
  • Autre initiative de Liberté Politique, cette pétition contre la propagande homosexuelle à l’école >>>

Patrick Louis soutient le Grand Duc du Luxembourg

Lu sur le nouveau site du député français au Parlement européen Patrick Louis :

Je salue le Grand Duc Henri de Luxembourg pour son courage et sa détermination.

En refusant de signer une loi dépénalisant l’euthanasie adoptée par 4 voix de majorité, la plus haute autorité du Grand Duché a montré la conscience qu’elle avait de sa charge et de ses responsabilités.

Il faut rappeler que ce texte a été adopté à l’initiative de députés appartenant à l’ADMD luxembourgeoise, alors même que l’article 50 de la Constitution de l’Etat du Luxembourg prohibe le mandat impératif.

Parce que la reconnaissance d’un droit à la mort serait la négation des fondements de notre société, le Grand Duc par cette décision respecte pleinement la Convention européenne des droits de l’homme qu’il est chargé d’appliquer.

Le droit à la mort, pour la Cour européenne des droits de l’homme, n’entre pas dans le champ d’application du droit à la vie protégé par la Convention européenne des droits de l’homme.

Suisse : le nouveau conseiller fédéral Ueli Maurer

est « clairement contre l’avortement ». C’est ce qu’il déclare dans l’édition d’hier de 24 heures. Même si c’est pour affirmer ensuite : « la solution des délais en vigueur (NDLR : 12 semaines, approuvée par votation populaire en 2002) est un compromis acceptable » alors que le respect de la vie est évidemment un point non-négociable.

Ueli Maurer est père de six enfants de 11 à 30 ans. Adversaire du suicide assisté, hostile à l’immigration et partisan d’une justice moins laxiste, il est l’auteur de déclarations jugées provocantes sur le rôle des femmes. Lui-même ne croyait pas à son élection.

Un conseiller fédéral pas si conservateur que ça, mais qui passe pour l’être quand on lit les déclarations de ses adversaires de gauche et quand on le compare à certains élus de l’UDC.

Smithsonian Honors Racist Planned Parenthood Founder Margaret Sanger — On Your Dime

by Marian L. Ward

In October 2008, the Smithsonian Institution’s National Portrait Gallery opened its “Women of Our Time: Twentieth Century Photographs” exhibit. The collection includes a broad range of history-making women, including First Lady Mary Todd Lincoln and runner Marion Jones.

Journalist, author, former ambassador and congresswoman Clare Booth Luce is one of the few conservatives to make the cut.

The exhibit is intended to honor women who are or were “significant figures in their chosen fields,” according to curator Ann Shumard. A total of 90 portraits are included in the photographic display.

Honored alongside these women is none other than Margaret Sangerknown racist and eugenicistthe founder of “non-profit” abortion giant Planned Parenthood. Sanger is described on the virtual tour of the exhibit as a “reformer” who faced “stiff opposition” with the “courage of a wounded tiger.”

I guess it does take “courage” to attempt to “exterminate the negro population,” or “segregate morons (mentally handicapped)” — which she described as “a dead weight of human waste.” The same “wounded tiger” advocated “prevent[ing] the multiplication of this bad stock” and believed “[Slavs, Latin, and Hebrew immigrants are] human weeds … a deadweight of human waste … [Blacks, soldiers, and Jews are a] menace to the race.” (Quotes compiled by American Life League)

Interviewed by CNS News, Shumard was asked if the exhibit intended to “celebrate” Sanger’s ideology. She didn’t have an answer, but remarked, “[Sanger] made an impact on the 20th century in a significant way. I don’t think you can tell the story of the 20th century without discussing the degree to which family planning impacted women’s entry into the workplace.”

Rounding out the leftist feminist-heavy exhibit are: Emma Goldman, a violent anarchist who was once dubbed “one of the most dangerous extremists in America;” Gloria Steinem, founder of Ms. magazine and her protégé Susan Faludi, Wall Street Journal reporter; and pro-Bolshevik (read communist) journalist Louise Bryant.

There is no surprise in such a display at the Smithsonian. The real issue in this situation, besides the severely left-leaning imbalance of representation, is that of who is footing the bill.

You guessed it! In the midst of an economic crisis, the likes of which the country hasn’t seen in decades, not only are taxpayers forced to support the profit-rich abortion giant Planned Parenthood, but we get to subsidize a nauseating display to deify its founder as well.

  • Le site de Concerned Women for America

Copé veut accélérer la gauchisation de la droite

sur les questions sociétales.

D’une manière générale, les questions de société posent problème à droite.

déclare-t-il au quotidien La Croix. Le problème étant bien sur que la droite est, selon lui, restée de droite (nous avons un doute !) sur les questions de société. Jean-François Copé à l’art de faire passer d’inadmissibles compromissions et renoncements pour des réaffirmations programmatiques décomplexées. Voyez plutôt :

Il y a dix ans, nous étions totalement inhibés sur ces sujets-là. Nous n’osions parler de rien, même pas dire que l’on était de droite ! (…) il y a un domaine qu’il nous reste à traiter, gigantesque : les questions de société. Il s’agit peut-être du chantier le plus ardu pour nous.

Résumons la « pensée » de Jean-François Copé : être de droite, vraiment de droite, c’est être de gauche sur les sujets de société.

Et de prévenir à propos du texte libéralisant le travail le dimanche :

il ne faut pas se tromper : le débat (NDLR : sur les questions de société) ne sera pas clos quand nous aurons voté ce texte.

Jean-François Copé pense sans doute à la révision des lois de bioéthique ou à la légalisation des parodies homosexuelles de mariage. Pas à l’avortement ! Comme c’est étrange, ces débats qui ne peuvent avoir lieu qu’avant « la marche vers le progrès » (c’est à dire le vote d’une loi bafouant les communautés ou le droit naturel), plus après. Exemple :

L’Europe ? La moitié d’entre nous avait voté non à Maastricht ! Nous avons suffisamment progressé depuis pour proposer aux Français une vraie dynamique programmatique.

La droite doit (pour l’instant) tolérer des idées de gauche en son sein :

La droite est la seule à accepter d’en parler et d’assumer les points de vue divergents.

En attendant de faire table rase de la tradition, du bon sens, de la loi naturelle :

Mais encore une fois, elle n’est pas au clair sur ces questions. Nous avons un corps de doctrine à construire.

Car, bien sûr, personne à droite n’a jamais pensé à édifier un corps de doctrine. Il a fallu attendre l’arrivée de M. Copé pour y songer !

Jean-François Copé prévoit des difficultés lors de la prochaine révision des lois de bioéthique :

Le débat à venir sur les questions de bioéthique, par exemple, va être rude.

Point non-négociable oblige, espérons que l’intuition de Jean-François Copé soit bonne !

Soutenez le Grand Duc du Luxembourg !

Le Grand-Duc Henri, l'euthanasie et la démocratie-chrétienne

L’actualité concernant le Grand-Duché de Luxembourg et le refus du Grand-Duc d’apporter sa signature pour ratifier une loi autorisant l’euthanasie rappelle inévitablement le refus du Roi Baudouin d’apporter sa signature à la loi légalisant l’avortement en Belgique. Un sujet éthique parallèle. Une même attitude des monarques. Un identique lamentable contexte politique.

En effet, il faut souligner que dans un cas comme dans l’autre, le Premier ministre est démocrate-chrétien.
A quoi sert-il donc d’envoyer des démocrates-chrétiens au pouvoir s’ils se comportent comme des supplétifs des positions athées dans les assemblées parlementaires et au gouvernement ?
Si ces démocrates-chrétiens étaient authentiquement chrétiens, leur poids dans le gouvernement, dans un cas comme dans l’autre, leur permettaient d’exercer un veto et de peser sur l’attitude de leurs partenaires gouvernementaux. Mais non, à chaque fois, c’est l’inverse. Les démocrates-chrétiens se montrent alors plus scrupuleusement respectueux du parlementarisme qu’à l’habitude et ne cherchent à exercer aucune influence dans ces débats éthiques, sachant pourtant fort bien que dans ces conditions la tendance athéiste l’emportera. Pire, ce sont alors ces mêmes Premiers ministres démocrates-chrétiens qui se permettent de tancer publiquement leur monarque pour avoir osé exprimer un désaccord avec les choix des hommes politiques et rappeler quelques valeurs morales élémentaires bien supérieures aux considérations bassement électoralistes des partis et de leurs obligés. Et à chaque fois les politiciens ferment le dossier grâce à une scandaleuse pirouette : une modification de la constitution afin de restreindre les pouvoirs de leur monarque.

Ces deux exemples doivent servir de leçon pour tout électeur chrétien soucieux d’envoyer dans les assemblées des élus qui défendront des valeurs éthiques et morales conforment à la doctrine de l’Eglise.

Alain Escada,
président de Belgique et Chrétienté,
président de France Jeunesse Civitas

Cinq courageux députés soutiennent ouvertement le Grand Duc du Luxembourg

« Nous saluons le Grand Duc Henri de Luxembourg pour son courage. En refusant de signer une loi dépénalisant l’euthanasie adoptée par 4 voix de majorité, la plus haute autorité du Grand Duché a montré la conscience qu’elle avait de sa charge et de ses responsabilités. Il faut rappeler que ce texte a été adopté à l’initiative de députés appartenant à l’ADMD luxembourgeoise, alors même que l’article 50 de la Constitution de l’Etat du Luxembourg prohibe le mandat impératif.

Parce que la reconnaissance d’un droit à la mort serait la négation des fondements de notre société, le Grand Duc par cette décision respecte pleinement la Convention européenne des droits de l’homme qu’il est chargé d’appliquer. Le droit à la mort, pour la Cour européenne des droits de l’homme, n’entre pas dans le champ d’application du droit à la vie protégé par la Convention européenne des droits de l’homme.

Jean-Marc NESME, député UMP de Saône et Loire
Marc Le FUR, député UMP des Côtes d’Armor
Dominique SOUCHET, député N.I. de Vendée
Véronique BESSSE, députée N.I. de Vendée
Bernard DEPIERRE, député de Côte d’Or

XIIIème colloque de l'Union Pour la Vie le 20 novembre : bioéthique et société

Le prochain colloque de l’Union Pour la Vie (site) se tiendra, comme chaque année, le 20 novembre. Il marquera le quinzième anniversaire de l’UPV. L’an dernier, nous plaçant dans la perspective de la révision de la loi de bioéthique, nous avons défini la situation à partir de laquelle doit s’élaborer cette révision (état de la législation, découvertes récentes des capacités des cellules souches adultes ou du sang de cordon ombilical…). Cette année, nous voulons réfléchir de façon plus générale au cadre dans lequel se déroule la préparation de cette révision.

Le Président de la République a désigné une commission chargée de proposer une modification du préambule de la constitution, pour y inclure des principes exigés par la bioéthique. Mais la bioéthique a-t-elle sa place dans la constitution ? c’est le thème que développera Nicolas Mathey, professeur de droit à l’université d’Evry-Essone.

Le sénateur honoraire Claude Huriet présentera les divers aspects de la démarche politique qui conduit de l’éthique à la loi.

L’ensemble est présenté sous le titre : Bioéthique et société. Voici le programme détaillé (fichier au format pdf).

Bioéthique : les catholiques se mobilisent

Le 7e Colloque International de Bioéthique se tiendra du 8 au 11 novembre 2008 à Paray-Le-Monial (71). Plus de 800 personnes, dont la moitié de jeunes de moins de 35 ans sont attendues. Si le monde médical répond présent chaque année, le grand public participe largement aux conférences et aux ateliers de réflexion.

« Maîtriser la vie ou servir l’Homme ? » est le thème central de cette manifestation organisée par « Amour et Vérité«  (Communauté de l’Emmanuel).

Proposer des solutions innovantes

Résolument positive, la démarche des organisateurs vise à promouvoir des innovations en matière médicales qui soient à la fois prometteuses et 100% éthiques. Parmi les avancées, le programme NaPro Technologie (Natural Procreative Technology), encore peu connu en France. Il permet le traitement de l’infertilité. Il sera présenté par le Docteur Guindon (Fertility Clinic- Galway Clinic-Irlande).

Cette approche médicale est une alternative majeure aux Fécondations In Vitro (FIV). Ces dernières présentent des taux d’échecs de 80% environ par tentative. De plus, 140 000 embryons humains « surnuméraires » sont actuellement congelés en France avec un avenir bien incertain. A coté de cela, NaPro Technologie présente des taux de réussite réellement prometteurs. En Irlande, sur 3 000 couples stériles en échec de traitement, 800 bébés sont nés grâce à ce programme (Dr Guindon, Irlande)

Le Docteur Nico Forraz (Centre de Recherche sur le Sang de Cordon Ombilical et de Médecine Régénérative de l’Université de Newcastle en Grande-Bretagne) du consortium international Novus Sanguis, viendra également présenter les premiers résultats des recherches sur les cellules souches de sang de cordon ombilical.

Certaines de ces cellules ont en effet un potentiel de guérison extraordinaire. Ce sont des cellules souches susceptibles de créer de nombreux tissus différents puis de régénérer des organismes défaillants. Cette équipe de chercheurs est déjà parvenue à créer du foie, mais aussi du tissu nerveux, du tissu de pancréas, des vaisseaux sanguins, à partir des cellules extraites du sang de cordon. Elle a aussi utilisé ces cellules souches pour régénérer du tissu de cornée humaine ou créer des tissus humains produisant de l’insuline. Déjà plus de 85 maladies sont soignées grâce à ces cellules : maladies liées au système sanguin (leucémies) ou immunitaire (bébé bulle) par exemple.

Les cellules du sang de cordon représentent avec les cellules souches induites (IPs) l’avenir de la thérapie cellulaire sans poser les graves interrogations de la recherche sur les cellules souches embryonnaires (scientifiques par le fort risque tumoral et éthique par la destruction d’embryons).

Faite entendre la voix de la vie

Révision de la loi Léonetti, « autorisation des mères porteuses », révision de la loi de bioéthique en 2009, revendication du droit au suicide : les prochaines échéances sont décisives concernant les questions du respect de la vie. Experts, philosophes, médecins, juristes et théologiens se succéderont pour permettre un débat clarifié et serein avec le grand public.

« Le thème Maîtriser la vie ou servir l’homme ? est un préalable pour aborder tous les sujets dont on débat tous les jours, déclare Nathalie de Soultrait. « Nous nous devons d’y réfléchir posément pour éclairer notre conscience et chacune de nos décisions. »

« Le Colloque International de Bioéthique offre un lieu de rencontre unique de personnes et d’associations voulant s’informer sur tous les sujets de Bioéthique. C’est aussi l’occasion pour les centaines de participants de mieux se connaître et d’envisager des initiatives communes en faveur du respect de la vie. »

 

PROGRAMME COLLOQUE BIOETHIQUE 2008 

Samedi 8 nov à 20h30 : Introduction

De nouveaux défis à relever. Ou le grand retour de Prométhée.

Dominique Folscheid, professeur de philosophie morale et politique à l’université Paris-Est

Dimanche 9 nov à 9h15 : Conférence médicale

« Bilan et perspectives de la recherche sur les cellules souches. »

Nico Forraz, Consortium International Novus Sanguis

Dimanche 9 nov à 17h15 : Conférence juridique

« De quelques faces méconnues du droit de la bioéthique: les procès et décisions de justice. »

Catherine Labrusse-Riou, juriste, Professeur émérite à l’Université Panthéon Sorbonne-Paris I

Lundi 10 nov à 9h15 : Conférence philosophique

« L’épineuse question de la frontière entre sens et non sens dans la pratique médicale. »

Paula La Marne, philosophe, Formation en éthique médicale, Paris XII

Lundi 10 nov à 11h15 : Conférence paramédicale

« Soigner au quotidien : comment se mettre au service de l’homme ? »

Monique Lecoufle, infirmière, cadre supérieur de santé, expert visiteur de la Haute Autorité de Santé

Mardi 11 nov à 9h15 : Conférence théologique

« Maîtriser ET servir la vie »

Monseigneur Aupetit, médecin, prêtre, Vicaire Général chargé de la cellule bioéthique du diocèse de Paris.

Euthanasie : l’exclusion des plus faibles

L’association Life Parade (site) communique :

A l’heure où 200 militants de l’euthanasie active et du suicide assisté se rassemblent au Trocadéro pour lancer une campagne de communication, l’association Life Parade tient à rappeler son opposition à toute forme d’euthanasie. « Le développement des unités de soins palliatifs promis par le gouvernement va dans le bon sens, mais il faut aller encore plus loin » explique Emile Duport, vice-président de la Life Parade. 

Pour la Life Parade, l’euthanasie est une fausse route qui ne peut conduire qu’à une impasse, celle du refus de reconnaître la dignité de toute vie humaine, même la plus faible. Face à la mort, l’attention portée par l’entourage des personnes en fin de vie est essentielle. Une personne qui souffre a avant tout besoin de soins qui atténuent ses douleurs et d’un regard respectueux et rassurant. C’est pourquoi la Life parade rappelle qu’un personnel de santé nombreux et compétent doit accompagner les personnes malades. « Les familles doivent pouvoir assumer leur rôle social. Elles sont irremplaçables dans l’immense chaîne de solidarité qui relie les générations entre elles » poursuit Emile Duport. Ce n’est qu’à ses conditions qu’une société peut respecter tous ses membres, sans exclure les plus fragiles. La Life parade dénonce une certaine hypocrisie chez ceux qui prétendent respecter les défunts sans avoir pris les moyens d’assurer le respect des derniers instants de leur vie. 

PS : L’ADMD (Association pour le droit à mourir dans la dignité) revendique 46 000 membres. Elle organisait dimanche une manifestation en faveur de l’euthanasie active et du suicide assisté au Trocadéro, à Paris. Selon l’AFP, seulement 200 personnes ont répondu à l’appel…

Récupération du Jour des morts par le lobby de l’euthanasie

L’Alliance pour les Droits de la Vie dénonce « une profanation »

L’Association pour le Droit de Mourir dans la Dignité (ADMD) a proclamé vouloir faire du 2 novembre la « première journée mondiale pour la légalisation de l’euthanasie ». L’Alliance pour les Droits de la Vie (site) dénonce cette tentative de détournement d’une journée traditionnellement réservée à la commémoration des morts par leurs familles.

Pour le docteur Xavier Mirabel, président de l’Alliance pour les Droits de la Vie : « Se servir d’un moment réservé à la mémoire de nos disparus pour promouvoir le suicide médicalement assisté est indigne. Pour honorer la mémoire des êtres chers qui nous ont quittés nous avons besoin de vivre le traditionnel ‘Jour des morts’ dans la paix et le recueillement. C’est un moment de trêve que chacun doit pouvoir vivre dans l’intimité, qu’il soit ou non croyant. C’est aussi un jour à forte dimension spirituelle ou religieuse. Ce n’est pas le moment de provoquer des polémiques. Après avoir tenté de détourner la dignité de son véritable sens – Car quel homme est indigne ? Quelle vie est indigne ? – c’est le souvenir sacré des morts que l’ADMD tente de récupérer au nom de son idéologie. Cette initiative relève donc à nos yeux d’une profanation. » 

L’Alliance pour les Droits de la Vie appelle à vivre ce jour de souvenir dans la paix et le recueillement.

En marche pour la vie !

Le collectif « 30 ans ça suffit! » devient « En marche pour la Vie » et vous donne rendez-vous le 25 janvier 2009 !

Life Parade 2008 : le clip

Paroles :

Si tu veux t’engager vraiment.
Et préserver l’environnement.
Commence à défendre,
Ce qui ne peut plus attendre,
La vie de nos petits enfants.Nicolas Hulot en dépit,
De ces lois sur l’écologie,
Nous ne seront capables,
D’un vrai développement durable,
Sans un Vrai respect de la Vie !

Go, si t’es écolo,
Agis pas en solo,
Et viens en aide aux futurs bébés,
Que pas un ne soit laissé !

Et fais attention,
Aux générations.
L’homme est en voie de disparition !

Si t’es en bad
Si ce monde est trop crade
Ya une parade
Tu pars en Life Parade !

 

Si tu veux t’engager vraiment.
Et préserver l’environnement.
Commence à défendre,
Ce qui ne peut plus attendre,
La vie de nos petits enfants.Nicolas Hulot en dépit,
De ces lois sur l’écologie,
Nous ne seront capables,
D’un vrai développement durable,
Sans un Vrai respect de la Vie !

Go, si t’es écolo,
Agis pas en solo,
Et viens en aide aux futurs bébés,
Que pas un ne soit laissé !

Et fais attention,
Aux générations.
L’homme est en voie de disparition !

Si t’es en bad
Si ce monde est trop crade
Ya une parade
Tu pars en Life Parade !