e-deo.info

Connecté au pays réel

E-deo

Action!

Action!

Solidarité!

Archive for En kiosque…

« A l’écoute de Radio Courtoisie » n°14 vient de sortir

A-l-ecoute-de-radio-courtoisie---14

Joseph Vallançon : « rendre la prière accessible au plus grand nombre, voilà notre ambition »

PPjuillet10Entretien exclusif avec Joseph Vallançon, le jeune rédacteur en chef de Parole et Prière, un nouveau mensuel "pas comme les autres".

"beaucoup de personnes n’ont pas encore à portée de main de quoi nourrir leur prière quotidienne.

Quelle est votre cible ?

Toutes les personnes pour lesquelles la prière peut être un soutien et qui trouvent que prier c’est compliqué, difficile, réservé aux autres… ça fait du monde ! Au-delà même des 4% de pratiquants hebdomadaires ou des 15% de pratiquants occasionnels de l’Eglise catholique en France (ce qui fait déjà plusieurs millions de personnes) il y a aussi toutes les personnes qui ne fréquentent plus régulièrement les églises et qui croient pourtant en Dieu et le prient, parfois sans trop savoir comment faire. Pour toutes ces personnes, nous avons voulu fournir un « compagnon de prière » simple, accessible, agréable à lire, riche de propositions diverses et qui en même temps s’appuie solidement sur les trésors de la spiritualité chrétienne. C’est pourquoi il nous semble que Parole et Prière peut aussi bien toucher des jeunes, que des familles, des personnes qui prient peu, des pratiquants réguliers." Lire la suite !

Feuilleter le n° de juillet 2010.

Site officiel | Page Facebook

Offres spéciales de lancement : recevoir un numéro gratuit | 3 numéros à 6 euros | abonnement d’un an + 3 numéros offerts (=15 numéros) : 34 euros

Thibaud

Ces intellectuels libres et audacieux

Insoumis Malgré les tentatives d’intimidation, quelques francs-tireurs refusent avec obstination de se soumettre aux tabous de la pensée dominante, et continuent de braver les foudres du politiquement correct. Avec une audience croissante. 

Quelque chose est-il en train de bouger en France ? Le one man show dont on parle en ce moment à Paris n’est pas consacré, comme on pourrait s’y attendre, à taper sur le pape, les bourgeois égoïstes et les Français racistes : c’est Fabrice Luchini lisant des textes de l’écrivain très peu progressiste Philippe Muray, où il dézingue les fausses idoles de la modernité. Régulièrement accusé de toutes sortes de “dérapages”, selon le vocabulaire consacré, Éric Zemmour ne s’en est pas moins vu confier une chronique matinale sur RTL où, tous les matins à 7 h 15, il secoue le cocotier du politiquement correct, comme le 1er juin, où il fait l’éloge de l’insulte en politique, ou le 3 juin, où il démonte les faux-semblants de la lutte contre les discriminations. Et ça marche ! Tous les matins, plus de 4 millions d’auditeurs sont à l’écoute de l’émission de Vincent Parizot, qui à elle seule cumule plus de la moitié des conséquents gains d’audience réalisés par la station en 2010.
Deux preuves parmi d’autres de la puissance paradoxale des quel ques esprits libres, qui, solidement appuyés sur l’opinion, parviennent à faire bouger les lignes, à passer outre les miradors des opinions interdites pour tenter de faire en sorte que le débat reste vivant et, surtout, que le réel garde droit de cité dans une parole publique qui, sans eux, se limiterait de plus en plus à une série de vœux pieux et d’illusions anesthésiantes, devenant ce que le regretté Philippe Muray appelait un « parc d’abstractions ». Des intellectuels qui, comme le note Luc Rosenzweig dans Causeur, n’ont pas peur de parler comme le peuple quand tous les autres préfèrent lui faire la leçon. Lire la suite !

Des armes pour défendre la vie !

IEV_bio La revue de l'Emmanuel "Il est vivant" consacre un numéro spécial à la bioéthique : 25 questions vous permettront d'aller droit à l'essentiel. Pour toute commande, cliquez ici.

André

Le choix du coeur = le choix de l’Algérie

Minute_equipe_algerie L’hebdomadaire Minute à paraître demain mercredi a compté : sur les 25 joueurs retenus par l’Algérie pour la coupe du monde de football, dix-neuf sont nés en France et sont français par le droit du sol ! Des binationaux donc – voire, pour certains, des trinationaux ! – qui ont fait « le choix du cœur » en décidant de porter le maillot algérien. Lire la suite !

Thibaud

Profitez de la fête du travail pour découvrir « Présent »

Lu dans le quotidien catholique Présent :

La loi interdit de travailler le 1er mai, jour de la Fête du Travail, et de fabriquer un journal portant cette date-là. Disponible sur internet dès 13 heures, le vendredi 30 avril, il porte la date du dimanche 2, lundi 3 mai et ne sera pas vendu dans les kiosques. Son accès sur www.present.fr est exceptionnellement gratuit. On peut par ailleurs se procurer la version « papier » au numéro en s’adressant à Présent, 5, rue d’Amboise, 75002 Paris, ou en téléphonant au 01 42 97 51 30.

Thibaud

Un « fils de France » comme un autre

C'était un vrai, un pur et dur ! Un authentique, comme on n'en fait plus ! Il manifestait pendant l'entre-deux-tours, en 2002, il chantait "Fils de France" à tout va !

Et puis voilà, la réalité. le chanteur gauchiste Saez doit se mettre à son compte, produire lui-même ces propres chansons et ses disques, s'engager financièrement, et connaître les déboires de tous les entrepreneurs au pays des impôts. 

Il est donc particulièrement délectable de voir cet antilibéral patenté s'écrier à qui veut l'entendre :

- Je suis le producteur de cet album, et pour rentrer dans mes frais, il
faut que j’en vende 150 000. Concrètement, c’est un an de travail sans
salaire. C’est pour cela qu’il faut trouver un autre système, et que je
le trouverai. Les précédentes tournées en théâtre m’ont permis de
rembourser en partie le manque à gagner de l’album "Varsovie". Mais au
fond, tout ça ne me choque même pas. Cette vie que j’ai, c’est un choix.
Et j’ai la vie que j’ai toujours rêvée d’avoir. Mais ce qu’il faut
quand même savoir, c’est qu’il n’est pas normal aujourd’hui d’avoir
besoin de vendre autant pour pouvoir ne serait-ce que rentabiliser son
travail, sans gagner d’argent. Un magasin qui prend 30 % du prix de
vente de l’album, des taxes à hauteur de 20% pour chacun des disques
vendus, tout ça, ce n’est plus viable aujourd’hui.

Là, on a tout : le problème de l'Etat et de l'impôt qui grève les capacités entrepreneuriales des Français, l'engouement massif pour le téléchargement illégal et le désenchantement de l'idéologie de gauche. Saez a quitté Barclay, l'entreprise qui avait produit son premier album. Maintenant que personne n'est là pour l'assister, maintenant que l'assistanat rêvé n'est plus permis, il semble qu'il se range à un principe de réalité.

"Pour moi, la politique est morte."

Bien dit, mon fils !Il reste à te rendre compte que tes manifestations stupides d'un certain entre-deux-tours en a peut-être été l'arrêt de mort. La politique est morte, non pas parce que le capitalisme et l'économie passe avant le politique, mais parce que la notion de bien commun a disparu des discours et des lois.

Didyme

Notre identité nationale?…catholique et française!

Civitas35 Le numéro 35 de la
revue Civitas vient de sortir!

Son dossier principal
est consacré à l'identité nationale:

- introduction, Daniel Nougayrède

- les
éléments de l’identité nationale,
Pierre Martin

-
identité française et catholicisme,
Pierre Martin

- le
Sacré Coeur et la France,
Claude Mouton-Raimbault

- langue
et identité française,
Abbé P. Bourrat

- Famille
et identité française,
Pierre Martin

- analyse comparée des déclarations
publiques,
Jean-Claude Philipot

 Vous y
trouverez des entretiens à ce sujet avec :

– Carl Lang pour
le Parti de la France
– Jacques Bompard pour la Ligue du Sud
-
Michel Fromentoux pour l'Action Française
– le Professeur Polin pour
le courant légitimiste.
(Malgré notre insistance, Bruno Gollnisch
n'a pas trouvé le temps de répondre à nos questions)

Autre
sujet important de cette revue, l'hommage national à Sainte Jeanne
d'Arc
qui se tiendra le dimanche 9 mai à 15h à Paris et pour
lequel vous trouverez de nombreuses informations.

Parmi les
nouveautés de la revue Civitas, une rubrique de géopolitique que
tiendra pour nous le Professeur Pierre Hillard.

Enfin, vous
pourrez noter une mise en page plus soignée grâce au recrutement
d'une jeune graphiste.

Vous pouvez commander ce numéro du
mois de mars de la revue Civitas, au prix de 6 euros + frais de port,
auprès de notre secrétariat :

Institut Civitas – 17 rue des
Chasseurs – 95100 Argenteuil – 01.34.11.16.94 -
secretariat@civitas-institut.com

Dossiers sur le Pape Pie XII

A la UNE de "Reconquête" et de "Il est vivant !" cette semaine : L'affaire Pie XII.

André

Une mosquée face au pont de l’Alma à Paris ?

Cela peut paraître dément mais c’est pourtant bien réel :
l’Arabie saoudite veut acheter l’ensemble d’immeubles situés face au
pont de l’Alma, tout près de la tour Eiffel, qui abritent pour le
moment la direction de Météo France. Le but : en faire un « centre
culturel et cultuel ». Culture exclusivement musulmane et culte
musulman, en français, ça s’appelle une mosquée. (Minute)

C'est le dossier de l'hebdomadaire Minute à paraître ce mercredi 3 février 2010 chez votre marchand de journaux le plus proche.

André

Le soldat chrétien et la guerre: revue CIVITAS n°34

Civitas34

 Le numéro 34 de la revue Civitas vient de sortir et publie un dossier très instructif sur Le soldat chrétien et la guerre.

Ce thème est d’une brûlante actualité puisque les forces armées françaises sont engagées sur de nombreux théâtres d’opération, à commencer, bien sûr par l’Afghanistan. Mais ce thème intéressera aussi bien d’autres lecteurs car la doctrine de la guerre juste qui est décrite dans ce dossier peut être appliquée à notre combat d’aujourd’hui et de demain et les réflexions des généraux qui ont participé à la réalisation du dossier apporteront un éclairage utile à la réflexion de tous ceux qui militent pour le règne du Christ-Roi.

Vous trouverez par ailleurs dans ce numéro bien autres articles destinés à la formation des catholiques qui s’intéressent à la vie de la Cité et vous découvrirez les nombreuses activités de l’institut Civitas : leur nombre et leur ampleur vont croissant au fil des mois !

Bonne lecture. 

Civitas

Pour lire le sommaire, commander la revue n°34 en ligne,adhérer

Des médias pour l’évangélisation

Permanences n°467 vient de sortir :

Permanences467 Editorial : Transmettre

Evénement : Identité nationale : un débat pour rien

Clair et net : Gratuité (par votre serviteur)

Parlons clerc : La joie de Dieu en l’homme

Chronique : Grand cirque

Actualité  : L’avénement du lycée bling-bling

Enquête sur Permanences

Dossier :

Le Beau et le vrai, une complicité divine

La lumière du Verbe

. une plume miséricordieuse

. un illustrateur en quête de vérité

. rien n’est trop beau pour les enfants

Chronique : La votation suisse sur les minarets

Culture :

Le roman des rois

. Agenda 2010 – Benoît XVI

La théologie politique de Charles Journet, analyse d’Hélène Fruchard

. Questions à Guillaume de Thieulloy : un déficit d’engagement temporel

Chronique : Cela fait longtemps que j’avais envie de le dire

2009 – Chroniques

. 2009 en trois points

. Touchons du bois

. Une année historique pour l’Eglise

Permanences ? / Commander un n° / S'abonner

Thibaud

Reconquète n°263 vient de sortir

REC 263-UNEA lire, notamment :

- Le dialogue islamo-chrétien : du principe à la réalité, par Marie-Thérèse Urvoy, professeur d'islamologie et d'arabe classique à l'Institut catholique de Toulouse (pp 17 à 24).

- Analyse critique de la théorie officielle du "réchauffement climatique", par Joseph Le Bosquet, ingénieur, docteur en biophysique (pp 27 à 34).

S'abonner >>>

Thibaud

« La Nef » de novembre vient de sortir

Lanef Sommaire du n°209 de novembre 2009

EDITORAUX
La négation du politique, par Christophe Geffroy
Un mois en France, par Jacques de Guillebon

ACTUALITÉ
Le synode à Rome : Afrique, lève-toi !, par Marc Fromager
Retour du statut de beau-parent, entretien avec Aude Mirkovic
« Nous avons trouvé Dieu dans la Guerre », entretien avec le P. Musallam
Événement à Saint-Pierre de Rome, par Patrick Kervinec
Vie de l’Église : Le cas Obama, par Loïc Mérian
Benoît XVI en Tchéquie : un ministère prophétique, par Christian Gouyaud
Avortement : Honte à nous tous !, par Edouard Belaga
Chronique Vie : ONU, euthanasie et Pays-Bas, par Pierre-Olivier Arduin
De la souveraineté, par Roland Hureaux
Après le référendum en Irlande : Signez !, par Paul-Marie Coûteaux
International : Une Allemagne qui décolle, par François-G. Dreyfus

ENTRETIEN
Le besoin de l’amour, entretien avec Jean Vanier
Rencontre avec… un saint, par Christophe Geffroy

DOSSIER : LA RUPTURE ANTHROPOLOGIQUE
Les hommes se sont émancipés de Dieu, par Thibaud Collin
Quelle vision chrétienne de l’homme ?, par Florence Eibl
La mise en procès de l’Église, par Mgr Tony Anatrella
L’idéologie pro-choice, par Pierre-Olivier Arduin
L’homme, source du sens, par le P. Serge-Thomas Bonino, op
L’anthropologie après Darwin, par Florence Eibl

VIE CHRÉTIENNE
Novembre, mois de l’espérance, par l’abbé Laurent Spriet
Question de foi : Comment savoir ce que dit l’Esprit, par l’abbé Hervé Benoît

CULTURE

Jean Huss et le hussime, par Michel Toda 36
Notes de lecture, chroniques littéraire, musique, cinéma, sortir
Un livre, un auteur : entretien avec Reynald Secher
Portrait : Sébastien de Courtois, par Marine Tertrais

 

Les trotskistes : collabos depuis toujours

Choc_34 Lu dans le très intéressant Choc du mois d'octobre 2009 consacré à l'extrême-gauche :

"Ainsi, pendant la Seconde Guerre mondiale, bon nombre d'entre eux s'abstiendront-ils de toute forme de résistance nationale "petite-bourgeoise" contre l'occupant, au point d'exclure de leurs rangs tous ceux qui auront fait le coup de feu face à l'armée allemande. Ainsi encore l'Italien Toni Negri appellera-t-il, lors du référendum de 2005 sur la Constitution européenne, à voter "oui" pour en finir avec cette merde d'Etat nation" (sic)."

Ce mois-ci, Le Choc s'intéresse également au martyre des chrétiens d'Orient.

Thibaud

Les français désapprouvent majoritairement l’attribution du prix nobel de la paix à Obama…

selon Le Figaro.

Encore une preuve, après la double affaire Polansky-Mitterrand, qu'il existe un fossé abyssal entre le pays réel et les pseudo élites.

Raspail 

« Permanences » n°462 vient de sortir

Permanences462

Editorial

A qui irions-nous ?

Evénement : Caritas in veritate : un monument pour notre temps

Actualité

Société : S’émanciper de notre condition naturelle, extraits de « Contre-nature »

Vie : Les sages femmes et l’avortement

Irak : Sous les bombes… étudier la parole

Dossier : culture, vouloir renaître

La France et sa culture

Sommes-nous sortis de la culture

Culture : ce qui fait en l’homme l’humain

Culture : vouloir renaître

Qu’est-ce que la beauté ?

Beauté de l’ordre humain

Ce que dit l’Eglise – Une vie vraiment humaine

Evangélisation

L’expérience de la première évangélisation

Les défis de la nouvelle évangélisation

Culture

Rencontre avec Marc Villeminoz, artiste peintre

La Pietà de Michel-Ange

Lire :

La Légende noire de l’Espagne

L’Eglise et les femmes

Voir : La journée de la jupe

Chroniques :

Et vous, votre tabou, c’est quoi ?

Sur la possibilité d’une mauvaise réception d’une très bonne encyclique

Permanences ? / Commander un numéro / S'abonner

Thibaud

A la Une de « Famille Chrétienne »

1couv_fc1653_72dpi_125301689628966000

39èmes Journées Chouannes

les 5 et 6 septembre 2009 à Chiré-en-Montreuil.

Flag_vendee_militar3 

Thibaud

Clint Eastwood Vs le Monde diplomatique

On se doute bien que ce n'est pas l'immonde qui va chanter les louanges d'un cinéaste talentueux et à la vie exemplaire, républicain convaincu de surcroit. Mais là sa filiale diplomatique (hum!) y va fort. Jugez vous-même sur base de cet extrait:

"Interrogé en 2008, lors de la projection cannoise de L’Echange, sur Harry Callahan, le policier de San Francisco qu’il interprétait en 1971 dans L’Inspecteur Harry, le film de Don Siegel, Clint Eastwood n’a pas varié d’un iota dans sa défense du personnage : « Pour moi, Harry était juste un type en colère contre un système qu’il jugeait corrompu et inefficace. Confronté à un taux de criminalité galopant, entravé dans l’exercice de son métier par la bureaucratie, la basse politique, il en venait à se comporter de façon extrême. ». « Criminalité galopante », « entravé par la bureaucratie » : nul besoin d’être expert en sociologie politique pour situer l’origine de ce genre de discours. D’autant que le cinéaste précise : « C’était une époque où l’establishment de gauche se préoccupait surtout du droit des accusés. » Et de renchérir : « D’un autre côté, de plus en plus de gens se demandaient ce qu’il en était du droit des victimes ! Il se trouve que j’étais de ceux-là. Du coup, j’avais une certaine sympathie pour le personnage de Harry. » A ce point « du côté des victimes » qu’il pouvait abattre un criminel en esquissant un sourire de satisfaction explicite."

Hé ben oui, c'est sûr que rappeler un peu trop brutalement la nécessité élémentaire d'une justice digne de ce nom et certaines réalités sociologiques évidentes, c'était trop inconvenant pour des journaleux bobos décérébrés et doppés aux bons sentiments niais (voire à autre chose, qui sait?). Lui est également reproché de mettre en scène des personnages individualistes (alors que les journaux de ce type ont précisément prôné l'individualisme forcené, mais bon, uniquement pour certaines catégories!), de se méfier des institutions politiques considérées comme corrompues (Quelle horreur! C'est que nous chèèèères institutions parlementaires sont bien connues pour être irréprochables) et de mépriser le peuple (un comble quand on sait que Clint incarne systématiquement des personnages de prolos, qu'ils soit civils ou militaires, le vrai peuple!). Mais ce qui énerve le plus l'immonde est sans aucun doute le fait que Clint Eastwood, en dépit de toutes ces "tares" (en plus d'avoir soutenu successivement Richard Nixon, Ronald Reagan, Georges W Bush et John Mc Cain) puisse être un aussi grand cinéaste, talentueux et charismatique, et, par-dessus le amrché, triompher au box-office. Le torchon bobo essaie bien sûr d'amoindrir son mérite en pointant du doigt des histoires stéréotypées et toutes identiques, mais on sent qu'ils sont à la peine, à se demander si l'auteur de cet article croyait vraiment aux âneries qu'il énonçait. Mine de rien, c'est dur la vie de pigiste au Monde!

Raspail