e-deo.info

Connecté au pays réel

E-deo

Action!

Action!

Solidarité!

Archive for Marches/manifestations

Le pèlerinage de Chartres moins cher ?

Inscrivez-vous aujourd’hui pour bénéficier d’un tarif préférentiel ! Le 11 mai, le prix sera majoré de 16 euros… Chers lecteurs, vous n’êtes peut-être pas (plus ?) pratiquant, fâché avec l’Église ou déçu, vous vous posez des questions sur le sens de votre existence, vous ne prenez pas assez le temps de vous confier au Seigneur… Et pourtant, vous êtes les bienvenus à ce pèlerinage qui vous fera vivre trois jours inoubliables, trois jours de vraie chrétienté !

« Chartres sonne, Chartres t’appelle… »

Thibaud

Pass contraception : boycott justifié de l’enseignement catholique des Hauts-de-Seine

A PROPOS DU « PASS CONTRACEPTION » DISTRIBUE DANS LES LYCEES

Tout en saluant une initiative qui a pour objectif de diminuer le nombre d’avortements chez les lycéennes, Mgr Nicolas Brouwet et M. François de Chaillé contestent l’utilisation du « Pass contraception » dans les lycées de notre diocèse. En effet, la question de la contraception n’est pas une simple question technique ; elle touche aux fondamentaux de l’éducation : éducation à la relation, au sens de la sexualité, à l’usage de la liberté.

Par ailleurs, le « Pass contraception » écarte les parents de leur responsabilité éducative en désignant les infirmières et infirmiers scolaires comme les seuls interlocuteurs des jeunes sur ces questions décisives. Le Conseil Régional s’octroie ainsi un pouvoir qu’il n’a pas.

Mgr Brouwet et M. de Chaillé prient donc les chefs d’établissement de ne pas relayer la demande du Conseil régional.

Aux chefs d’établissement des lycées de l’enseignement catholique

Nanterre, le 9 mai 2011

Madame, Monsieur,

Le Conseil régional d’Ile-de-France met à la disposition des lycéennes et lycéens un chéquier « Pass contraception » pour leur donner « un accès gratuit, anonyme et adapté à la contraception et aux démarches médicales associées ».

Il s’agit, écrit le Président du Conseil Régional d’Ile-de-France, « de favoriser les parcours d’autonomie des mineur-es et de les sensibiliser aux comportements à risque ».

Nous nous réjouissons de la reconnaissance implicite de la gravité de l’avortement (13 230 en 2006  chez les jeunes filles de 15 à 17 ans) que ce texte contient et de la volonté de faire reculer le nombre d’interruptions volontaires de grossesse.[1]

En effet l’avortement, quelles que soient les circonstances dans lesquelles il a été décidé, reste toujours l’élimination pure et simple d’une vie humaine.

L’Eglise reçoit souvent des confidences et des confessions de femmes et d’hommes qui ont eu recours à l’avortement. Elle sait combien cet acte est souvent vécu comme un drame. La véritable détresse commence non parce qu’une grossesse n’a pas été désirée mais parce qu’on a enlevé à son enfant le droit de vivre.

Nous saluons donc une initiative visant à réduire le nombre des avortements.

Mais nous ne pouvons pas approuver la méthode employée : la formule d’un chéquier induit le sentiment que la contraception est due et que chacun dispose légalement d’un patrimoine contraceptif qu’il peut dépenser à sa guise. Ces chèques sont des chèques en blanc accordés aux jeunes et leur enlevant, de fait, toute responsabilité dans l’usage de la sexualité.

plus »

Parce que l’homofolie, ça suffit !

Manifestation pour la vie et pour la famille le 21 mai prochain à Tours.

> pétition contre la gay-pride de Tours

Thibaud

Profanation des 7 Sacrements

dans une église belge avec la complicité du curé et de l’évêque. Réagissez !

Thibaud

Marie-France Fontana : retournée comme une crêpe

La fille de Claire Fontana, fondatrice de La Trève de Dieu, qui se répand dans les médias pour faire de la propagande pro-mort, était interrogée la semaine dernière dans Elle. L’article est visible ici. Prions pour elle et ses proches !

Thibaud

Révocation de Philippe Isnard : « inacceptable » selon le Collectif « En Marche pour la vie »

Communiqué

« Le Collectif « En Marche pour la vie ! » proteste vigoureusement contre la révocation de Philippe Isnard, professeur d’histoire à Manosque.

En janvier dernier, le Collectif « En Marche pour la vie » a réuni plus de 40000 personnes pour réclamer des lois en faveur de la vie prouvant ainsi, si cela était nécessaire, l’actualité du débat sur l’avortement. De plus, en mars dernier, les professionnels de la santé s’inquiétaient de la constante augmentation de la pratique de l’avortement chez les mineures et les jeunes femmes de 18 à 25 ans.

Il était donc tout à fait légitime que Philippe Isnard, professeur d’histoire et d’éducation civique, choisisse ce thème pour son cours d’éducation civique, juridique et social.

Il était également tout à fait légitime que Philippe Isnard, pour ce débat comme pour tous les autres, présente les points de vue des parties en présence. Que penserait-on en effet d’un débat sur les OGM qui ne présenterait que le point de vue des partisans des OGM ? Ou d’un débat sur l’énergie nucléaire sans présenter les thèses de ceux qui s’y opposent ? L’argument selon lequel, il existerait une loi et qu’on ne pourrait pas la contester est tout simplement un déni de démocratie.

Il est donc inacceptable que Philippe Isnard soit révoqué pour avoir organisé un vrai débat où ont été exposés les arguments des pro-vie mais aussi ceux des partisans de l’avortement.

Il y a là plus qu’un délit d’opinion parce qu’en somme Philippe Isnard n’a fait qu’exercer correctement son métier en initiant ses élèves aux grands débats de société.

Ceci prouve qu’en matière de droit à la vie, l’Etat français fait preuve d’une dérive totalitaire caractérisée que le « Collectif En Marche pour la vie » continuera de dénoncer. »

Thibaud

A cause « Xtraordinaire »

défi « Xtraordinaire ». Les parents du petit Quentin sont « très touché ».

Thibaud

Marche pour la vie de Bordeaux : impressionnant comité de soutien

détaillé par Infos-Bordeaux :

Cardinal Jean-Pierre Ricard, Archevêque de Bordeaux, Evêque de Bazas

Monseigneur Marc AilletEvêque de Bayonne, Lescar et Oloron

Archimandrite Antoine Contamin, Supérieur des Monastères Saints Clair et Maurin de Lectoure, de la Fraternité Orthodoxe Saint Benoît (Eglise orthodoxe serbe)

Frère Antoine-Marie Berthaud, Aumônier régional des Equipes du Rosaire, Directeur régional du Pèlerinage du Rosaire, Aumônier SUF (Dominicains de Bordeaux)

Père Xavier Carné, Légionnaire du Christ

Père Benoît Domergue, Curé de l’église Saint Ferdinand (Bordeaux)

Abbé Edouard de Mentque, Curé de Langoiran

Père Yves Moreau, Ancien curé d’Arcachon

Abbé Benoit Paul-JosephFraternité Saint Pierre, diocèse de Tarbes et Lourdes

Père Christophe Picault, Curé de Sauveterre de Guyenne

Abbé Emeric de RozièresCuré de saint Emilion

Père Jean-Claude Veissier, Archiprêtre de la cathédrale Saint André de Bordeaux

Monsieur Laurent Landete, Modérateur de la Communauté de l’Emmanuel

Madame Marie-Françoise Broustet, Orthophoniste

Madame Nadiège de la Chapelle, Pharmacienne

Monsieur Serge Collenot, Médecin

Madame Laurence Dauphin, Infirmière en gériatrie

Madame Jacqueline Dulin, Pharmacienne

Mademoiselle Claire Faure, Infirmière

Docteur Philippe Guérin, Médecin généraliste

Madame Muriel Herbreteau, Cadre de santé

Madame Catherine Langlois, Infirmière

Mademoiselle Victoire Lavalette, Infirmière

Docteur François Maurel, Médecin généraliste

Docteur Bernard Moura, Médecin

Mademoiselle Florence Moura, Infirmière-puéricultrice

Madame Sophie Poirier, Infirmière-puéricultrice

Docteur Xavier Roussel, Médecin généraliste

Docteur Gaëlle Souillac, Pneumo-pédiatre

Madame Emmanuelle Taupiac, Psychologue pour enfants

Docteur François TeychonneauMédecin généraliste (Saint-Laurent de Médoc)

Docteur Patrick Theillier, Vice-président de l’Académie diocésaine (Bayonne, Lescar et Oloron) pour la Vie.

Monsieur Bertrand Carbonne, Ancien maître de conférences à l’Université de Bordeaux II

Maître Daniel Fournier, Avoué à la Cour, Responsable de la province Sud-ouest de l’Ordre Équestre du Saint-Sépulcre de Jérusalem, Consul honoraire de la République des Philippines pour le Sud-Ouest

Monsieur Henri Gleize, Magistrat honoraire

Professeur Gérard Guyon, Professeur d’Histoire du Droit à l’Université Montesquieu (Bordeaux IV)

Monsieur Gilbert Thiney, Magistrat honoraire, Avocat général près la cour d’appel de Bordeaux

Monsieur Bertrand de Bentzmann, Ancien président de la Chambre de Commerce et d’Industrie de la Région Aquitaine, Consul de Pologne à Bordeaux

Monsieur Hubert Bouteiller, Viticulteur, ancien Président du Conseil Interprofessionnel du Vin de Bordeaux

Monsieur Jean Calvet, Ancien PDG des Établissements Calvet

Monsieur Claude Epervrier, Ancien ambassadeur de France

Monsieur Louis-Alexandre de Froissard, Chef d’entreprise

Comte Alexandre de Lur Saluces, Propriétaire-viticulteur, gérant de société

Monsieur Jean-Christophe Margelidon, Ancien élève de l’ENA, Directeur des affaires juridiques

Monsieur Pierre-Marie Morel, Ancien secrétaire général international de l’association d’Aide à l’Eglise en Détresse (AED), Consultant

Professeur Philippe QuentinAncien élève de l’école Polytechnique, Professeur à l’Université (Bordeaux I), chercheur au CNRS en physique nucléaire

Monsieur Yves Saillard, Ministre plénipotentiaire

Thibaud

Philippe Isnard dénonce l’obscurantisme de l’Etat et des partisans de la culture de mort

Philippe Isnard, professeur de collège révoqué de l’Education nationale et président de l’association ProVie France, communique :

« Je viens d’apprendre ma révocation par le Ministre de l’Education nationale, Luc Chatel. Cette décision fait suite à mon lynchage par les médias “étatiques” le 24 novembre 2011 alors que j’étais au chevet de mon fils gravement blessé dans un accident de la route.

Mon crime ?

Avoir organisé comme nous l’ordonne les textes, un débat contradictoire en cours d’Education civique sur l’avortement.

J’ai mené ce débat dans un souci constant d’objectivité, de tolérance, de respect pour les données scientifiques. Les élèves qui ne souhaitaient pas voir le document “No need to argue” étaient libres de quitter la classe. Deux professeurs extrémistes, partisans de l’organisation Prochoix, m’ont dénoncé à cette officine de culture de mort.

Une classe, à l’initiative d’une élève musulmane, m’a signé une pétition unanime de soutien. Des documents “prochoix” ont été fournis aux élèves, tels que le texte de la loi Veil et le discours de Simone Veil en faveur de l’avortement en 1975.

Les élèves concernés par mes débats sur l’IVG, sont ceux que l’Education nationale considère comme majeurs sexuellement au point de leurs distribuer des pilules abortives sans l’accord de leurs parents.

Dans mon ex-lycée, le Planning se livre à un endoctrinement et un bourrage de crânes massif. Ainsi avait-il fait supprimer certains de mes cours pour prendre les élèves par petits groupes de cinq en suite du débat sur l’avortement.

La pseudo-procédure de poursuite a été conduite au mépris des principes fondateurs du Droit. Je n’ai jamais été entendu.

Les pièces en ma faveur n’ont pas été jointes au dossier (pétition des élèves, lettres de soutien des élèves etc.)

“La cellule de soutien psychologique” (Sic!), soi-disant indispensable n’a été consultée que par…. ZERO élève!!

L’acte d’accusation du rectorat, qui me reproche mes positions (scientifiquement fondées) trop proches de celles de l’Eglise catholique est purement discriminatoire.

Ainsi, répondant aux questions des élèves sur le stérilet et la pilule abortive, j’ai précisé dans quelle mesure en cas de conception ces procédés sont abortifs, voilà mon crime! Avoir dit le contraire des mensonges de l’Education nationale et du Planning, qui présentent aux jeunes ces procédés abortifs comme des contraceptifs. Etre neutre, c’est pourtant servir la vérité!

Au cours du Conseil de discipline mes témoins ont été violemment pris à parti et sommés de décliner leur croyance religieuse.

La gynécologue présente comme experte scientifique, a été sommée de dire en plus si “elle pratique des avortements comme l’y oblige la loi” (re Sic !!!)

Ce conseil s’est déroulé dans un climat de haine et d’obscurantisme, les membres refusant de reconnaître le caractère abortif du stérilet et le fait qu’il n’y a aucun témoignage direct attestant que j’aurais attenté à la neutralité.

On me reproche d’avoir contesté un mensonge (de plus!) du Planning en disant aux élèves que le préservatif, compte-tenu des cas de rupture, n’était pas fiable à 100%. Là encore, en dépit de témoignages scientifiques, le Conseil de discipline, muré dans son idéologie obscurantiste, a refusé la réalité.

C’est la pensée unique totalitaire qui règne dans l’Education nationale qui a conduit à cette discrimination.

Pour sauver son dogme de l’avortement, l’Etat est prêt à briser la vie d’un homme et de sa famille…. Mais est-ce si étonnant dans un Etat prêt à massacrer 200 000 innocents chaque année?

Ni la science, ni le Droit, n’existe plus, seul compte pour l’Etat, l’idéologie, une idéologie mortifère, imposée, sans respect pour les consciences des jeunes ou les droits éducatifs des parents. Seules les officines de mort que sont les Plannings peuvent intervenir auprès des jeunes.

Luc Chatel l’a écrit: discuter de l’avortement c’est attenter à la loi! Tout est dit! l’IVG est le dogme auquel tout professeur, élève, citoyen doit se soumettre.

On peut faire un débat sur l’avortement mais on a l’obligation d’être pour!

Tous les régimes totalitaires s’effondrent un jour car ils sont fondés sur l’intolérance et le mensonge, comme France 3 interviewant des élèves que je n’ai jamais eu en classe!

Nous devons nous opposer à un gouvernement qui massacre les plus faibles et les plus innocents, qui renforce la police de la pensée, qui supprime toute liberté d’expression au mépris des données scientifiques, qui Licencie un professeur qui a osé décrire les techniques d’avortement, montrer ce que personne ne veut ni voir ni montrer: les bébés en gestation démantelés sans même une anesthésie!

Nous devons tous nous élever contre cet Etat totalitaire et lutter pour notre liberté de penser et d’expression! »

Thibaud

Gisèle Gautier votera contre le projet de loi de bioéthique

Gisèle Gautier, sénateur de Loire-Atlantique nous signale

Je voterai PERSONNELLEMENT CONTRE.

Avec mes sincères salutations.
Gisèle Gautier, sénateur de Loire-Atlantique

Merci Madame le Sénateur. Maintenons la pression !

Thibaud

Sénat : Jean François-Poncet va « saisir les commissions des affaires sociales et des lois du Sénat des réserves » formulées par les catholiques

Réponse d’un sénateur à notre pétition :

« Madame, Monsieur,

J’ai bien reçu votre email du 31 mars ainsi que tous ceux qui me sont parvenus sur le même sujet et avec le même texte.

J’en conclus que vous vous êtes contenté de signer une lettre-type pour exercer, dans la mesure du possible, une pression sur le parlementaire que je suis.

Ceci ne m’empêchera pas de saisir les commissions des affaires sociales et des lois du Sénat des réserves que vous formulez.

Je vous prie de croire à mes sentiments les meilleurs.

Jean FRANCOIS-PONCET
Sénateur de Lot-et-Garonne »

Loi de bioéthique : lançons un avertissement sérieux à la Majorité

« Madame, Monsieur le Sénateur,

C’est avec effarement que j’ai pris connaissance des amendements que la commission des Affaires sociales du sénat a apportés au projet de loi relatif à la bioéthique.
L’ampleur des transgressions prévues est terrifiante : de l’autorisation de la recherche sur l’embryon à la systématisation du diagnostic pré-natal, en passant par le prétendu « bébé-médicament » (qui n’est que le joli nom d’un eugénisme d’Etat).

Les médias ne cessent d’annoncer que le gouvernement et la majorité entreprennent une grande opération de reconquête de l’électorat catholique. Certains journalistes assurent même que c’est le sens de la présence annoncée de Nicolas Sarkozy à la béatification de Jean-Paul II.

Mais les catholiques ne sont pas dupes. Ce qui nous importe, ce n’est évidemment pas tel ou tel geste protocolaire, mais bien la défense de ce que Benoît XVI a appelé, sans la moindre équivoque, les points non négociables: défense de la vie, de la famille, de la liberté éducative.

Avec le projet de loi dans son état actuel, le sénat fait voler en éclats la famille traditionnelle (un enfant pouvant se retrouver avec plusieurs pères et/ou plusieurs mères) et profane la vie innocente.

Croyez bien, Madame, Monsieur le Sénateur, que nous suivrons avec beaucoup d’attention les discussions en séance publique et que nous en tirerons des conséquences lors des prochaines échéances électorales. »

Françoise Dor, RIP

De Jeanne Smits :

Madame Françoise Dor a été rappelée à Dieu le jeudi 24 mars dernier, fête de saint Gabriel et veille de l’Annonciation, fête de l’Incarnation et de toutes les petites vies qui grandissent à l’ombre du cœur de leur maman. C’est la délicatesse de la Providence de faire coïncider la douloureuse réalité de cette mort avec ce qui est devenu, dans de nombreux pays du monde, la « Journée de l’enfant à naître ».

Françoise Dor venait de célébrer, avec son mari, leurs soixante ans de mariage. Cette fidélité-là a permis beaucoup d’autres fidélités, à commencer par la garde de la Parole de Dieu et de sa Loi qui nous demande de respecter la vie, et de la défendre.

Elle épaulait son mari dans ce combat de SOS Tout-petits. A la veille de tomber dans le coma qui allait l’emporter, Mme Dor nous appelait encore pour annoncer l’assemblée générale de l’association. Malgré les vicissitudes, les absences, les déplacements qu’entraînait pour Xavier Dor ce combat pour les droits de l’enfant et surtout, pour les droits de Dieu – et même, les mois d’emprisonnement – Françoise Dor était toujours là, faisant le lien. C’était une très grande dame.

Au Dr Dor, à ses enfants et ses petits-enfants, nous adressons nos condoléances. Que Dieu la reçoive dans sa Lumière, dans ce lieu où elle pourra soutenir encore bien davantage le combat pour la vie !

Le Dr Xavier Dor nous prie enfin d’annoncer les obsèques de son épouse : la messe aura lieu le lundi 4 avril à 9 h 45, en l’église Saint-François-Xavier, Paris 7e.

Thibaud

Des dizaines de milliers d’Espagnols marchent pour la vie

Lu dans Présent de mardi :

L’avortement reste en Espagne un sujet de polémique. Qui fait descendre dans la rue. Samedi, à l’occasion de la Journée internationale de la Vie, près de 150 000 personnes ont manifesté dans les rues des principales villes du pays, pour réclamer « l’abolition de la législation permissive de l’avortement et le retrait de toutes les dispositions de nature à faciliter l’euthanasie et la manipulation des embryons humains ». Répondant à l’appel d’une dizaine d’organisations regroupées sur la plate-forme « Hazte Oir », « Fais-toi entendre », les Espagnols ont défilé dans plus de 80 villes : Madrid, Barcelone, Oviedo, Saragosse, Las Palmas…

Thibaud

Sportifs contre l’indifférence !

Communiqué

Alors que l’actualité en France et dans le monde peut parfois inviter au pessimisme, ce dimanche 3 avril, trois étudiants parisiens tenteront de renverser la donne en jouant les valeurs de solidarité, esprit d’équipe, amour de la nature, ouverture à la différence…

Ils parcourront pour la première fois 100 kms en Run & Bike de Chartres à Paris, une nouvelle discipline sportive associant course à pied et cyclisme, pour soutenir Quentin, un enfant atteint d’une déficience intellectuelle liée au chromosome X et toute l’association Xtraordinaire, regroupant les familles des personnes touchées par un tel handicap mental.

Ces trois jeunes, Mathieu, Benjamin et Paul -accompagnés de huit assistants- veulent se dépasser pour que leur exploit puisse  » faire changer le regard des jeunes sur les personnes atteintes d’un handicap mental en mettant en lumière le travail formidable accompli par l’association Xtraordinaire et par tous ceux qui oeuvrent pour l’intégration des personnes handicapées dans notre société, la recherche scientifique au service des malades. »

Karine Baillet, Vice-championne du Monde de Raid 2006-2007, créatrice du Touquet Run & Bike, première femme à traverser la Manche en Wakeboard et Funboard est la marraine de ce Défi sportif et solidaire. Elle « souhaite une grande réussite à ce projet, au dynamisme de l’équipe. ».

À ses côtés figurent dans un comité de soutien 21 autres personnalités associatives, sportives et politiques.

Plus de 500 jeunes sont devenus leurs « fans » sur leur page Facebook : http://facebook.com/defixtra

Celle-ci comporte leurs vidéos, dont des témoignages de personnalités, les liens vers leurs évènements et toute l’actualité de cette équipe solidaire.

Olivier de Compiègne, le président de l’association Xtraordinaire désire que «cet exploit développe auprès du plus grand nombre l’amitié et le soutien des personnes Xtraordinaire». Il estime ainsi « qu’un garçon sur 1 000 serait concerné » d’où la nécessité de parler de l’association Xtraordinaire pour faire « connaître ce type de handicaps, ce qui permet à la fois d’augmenter la chance pour une personne handicapée d’être diagnostiquée, et de mobiliser des ressources pour lutter contre les conséquences de ces handicaps. »

Après s’être installé à Chartres dès le 2 avril afin de pouvoir répondre aux questions de la presse, les jeunes sportifs en partiront à l’aube du dimanche 3 avril et rallieront Paris dans l’après-midi (entre 16h-19h).

À leur arrivée, de nombreux supporters -dont le jeune Quentin- les retrouveront au 1, rue des Rue des Prêtres Saint-Séverin 75005.

Leur course se déroulant sur une dizaine d’heures pourra être suivie via le réseau Facebook, les commentaires, photos de l’équipe seront mis en ligne régulièrement sur leur page http://facebook.com/defixtra

Le Pape Benoît XVI et plusieurs évêques du sud-ouest soutiennent la marche pour la vie de Bordeaux

en adressant « un chaleureux encouragement pour cette manifestation » aux organisateurs qui annoncent le soutien de « plusieurs évêques » :

Thibaud (merci à Infos-Bordeaux)

Pass contraception : la mobilisation ne faiblit pas !

L’appel des acteurs éducatifs contre le pass contraception a déjà été signé par 5 400 personnes. Qu’attendez-vous pour les rejoindre ?

Thibaud

Défi Xtraordinaire : JT People et nombreux soutiens

Trois jeunes se lancent dans un défi sportif, solidaire pour soutenir Quentin, un enfant de sept ans atteint d’une déficience intellectuelle liée au chromosome X, soutenus pour cela par l’association Xtraordinaire regroupant les familles touchées par un tel handicap.

Marraine : Karine Baillet ; Vice-championne du Monde de Raid 2006/2007, créatrice du Touquet Run & Bike, du Touquet Raid…

Soutiens :

Olivier de Compiègne ; Président de l’association Xtraordinaire
Jean-François Chossy ; Député de la Loire, président à l’Assemblée Nationale du groupe d’études pour l’intégration des personnes fragilisées et handicapées, chargé d’un rapport sur l’application de la loi de 2005 sur le Handicap
Bernard Faure ; entraîneur de courses hors stades, champion de France et international de Marathon en 1982, depuis 1995 préparateur de diverses équipes du Top 14 et de la ligue 1, consultant auprès de France Télévision
Pierre de La Touche ; président de l’association «Accueil des Personnes Handicapées dans les Universités Françaises»
Antoine de la Messelière ; organisateur de la course « le Pari-Chartres »
Franck Margain ; Conseiller Régional IDF/ Vice-président du Parti Chrétien-Démocrate
Frigide Barjot ; parodiste, co-directrice du groupe Jalons
Adrien Salmon et Jean-Gabriel Vernet ; organisateurs de l’Expédition Xtraordinaire
Patrick Gavoty ; président de l’association sportive et caritative « les Emplaqués »
Claudine Thomas ; Conseillère Régionale d’IDF – groupe UMP / Présidente de l’Association des Parents d’Enfants handicapés de Chelles
Laurent Quinet ; Conseiller Municipal PS de Bondy
Samuel Grzybowski ; Président de l’association interreligieuse Coexister
Claude Bodin ; Député UMP du Val d’Oise, Conseiller régional d’Ile de France
David Lebon ; Conseiller Municipal PS de Chartres
Olivier Keita ; Champion cycliste du Sénégal 1998
Marie-Christine Arnautu ; Vice-présidente du FN, présidente du Cercle National de Défense des Handicapés.
Paul Blanc ; Sénateur UMP des Pyrénées Orientales ; Médecin, créateur d’un « centre d’aide par le travail » , suivi d’une maison d’accueil spécialisée. Chargé par le Président de la République d’une nouvelle mission sur le handicap concernant la « coopération entre éducation ordinaire et éducation adaptée » (rapport devant être remis le 15 mai)
Grégory Turpin ; chanteur-compositeur
Alain Dufaut ; Sénateur UMP du Vaucluse , Secrétaire du Sénat
Rémi Martial ; Président du Mouvement des Etudiants, conseiller municipal de Chartres
David Mbanza ; Conseiller Régional IDF – groupe Europe Ecologie Les Verts

> Page Facebook

Thibaud

Pass contraception : dites votre refus au ministre de l’Education Luc Chatel

en signant cet appel des acteurs éducatifs. Extrait :

Nous parents, contribuables et membres des fédérations de parents d’élèves, nous refusons que l’Education nationale outrepasse sa mission. Nous revendiquons le droit d’être considérés comme les premiers éducateurs de nos enfants. L’école se doit d’abord d’instruire dans la neutralité des valeurs républicaines et le respect de la liberté de conscience des familles. Nous déplorons que Mme Royal n’ait pas consulté nos fédérations avant de lancer son projet. Nous demandons plus de moyens pour le développement d’écoles de parents. Nous sommes scandalisés que l’idée ait été émise d’associer ce pass au pass culturel la région Ile de France à côté d’un bon pour un théâtre ou un livre à prix réduit.

Ségolène Royal réclame que des « pass-contraception » soient distribués à tous les élèves des lycées par les infirmières scolaires.

Thibaud

Congrès de Laissez-les-vivre le 26/03 : « l’enfant à naître abandonné »

L’association LAISSEZ-LES-VIVRE SOS FUTURES MERES, créée en 1971, tiendra son congrès du 40° anniversaire le samedi 26 mars de 9 H 30 à 18 heures sur le thème suivant : « L’enfant à naître abandonné ».

Avec des conférences du Dr Jean Pierre DICKES, du Pr Jean de VIGUERIE et de Me Jacques TREMOLET de VILLERS ainsi qu’un grand débat animé par Rémi FONTAINE : « L’Eglise bouclier de l’enfant à naître » avec le R.P. ARGOUARC’H, l’abbé PAGES, l’abbé LE COQ et l’abbé de TANOUARN.

Maison de la Chimie (Paris VII°)
26 rue de l’Université
métro Invalides ou Assemblée nationale

Programme détaillé et bulletin d’inscription sur le site de Laissez-les-vivre.
Renseignements : 01 48 78 08 80