e-deo.info

Connecté au pays réel

E-deo

Action!

Action!

Solidarité!

Archive for Ecologisme

La vérité sur la nourriture bio

par Gil Rivière-Wekstein, auteur de Bio, fausses promesses, vrai marketing, aux éditions Le Publieur :

Thibaud

Nicolas Hulot drague

chez les franc-maçons.

Selon Métro de lundi matin, la candidature de Nicolas Hulot « est particulièrement bien accueillie par les catégories professionnelles les plus modestes (45% des CSP-, contre 29% des CSP+, l’applaudissent) ». Surréaliste quand on sait que « l’hélicologiste » gagne 33 000 euros par mois pour produire 4 numéros d’Ushuaia par an… sans compter les 700 000 euros annuels (2006) de royalties perçues sur les produits dérivés.

Eco… logique ?

Cécile Duflot, secrétaire nationale d’Europe Ecologie, situe le Japon dans l’hémisphère sud.

Thibaud

Les Assises chrétiennes de l’Ecologie déjà discréditées ?

Le mensuel Prier et le diocèse de Saint-Étienne organisent les Assises chrétiennes de l’Ecologie les 11, 12 et 13 novembre 2011 à Saint-Étienne. Parmi les invités, on note la présence de Pierre Rabhi, le président des Colibris – Mouvement pour la Terre et l’Humanisme qui a déclaré :

« Chaque fois que trois hommes décollent à 28 000 km/h vers la lune, ils font décoller par spoliation programmée des millions d’hommes vers la mort. »

Jean-Marie Pelt, président de l’Institut européen d’écologie, est également invité à ces assises. L’homme qualifie Malthus d’« authentique précurseur ».

Thibaud

[Dieu Merci !] L’agriculture, de Abel aux OGM

Emission du 25 février 2011 :

Thibaud

Himalaya : des glaciers avancent au lieu de reculer…

Lu sur Novopress :

Nouvelle pièce accusatrice à l’encontre du Groupe intergouvernemental d’experts sur le changement climatique (GIEC). Les professeurs Bodo Bookhagen, Dirk Scherler et Manfred Strecker, de l’université de Californie et de l’université de Potsdam, ont en effet découvert que la moitié des glaciers du massif du Karakoram, dans le nord-ouest de l’Himalaya, sont en train d’avancer. Une découverte qui infirme la thèse formulée en 2007 par le GIEC selon laquelle les glaciers de l’Himalaya étaient en train de fondre à un rythme soutenu (selon le GIEC, ils auraient totalement disparu en 2035) et que l’Inde du Nord était menacée de gigantesques inondations.

Thibaud

A Lyon, on ne met pas la Chrétienté à la poubelle

On la recycle

Thibaud

Les Français croient encore au réchauffement climatique

Enfin pas tous… :

Thibaud

A chaque sommet contre le réchauffement climatique

il fait un froid glacial en Europe

Thibaud

Prix Lyssenko attribué à Jean Jouzel et Nicolas Hulot

Prix Lyssenko attribué à Jean Jouzel et Nicolas Hulot
pour leur contribution au débat sur le réchauffement climatique :
Lyssenko à Cancún

La cérémonie de remise du prix aura lieu
à Paris, 8 rue d'Athènes (9e),
jeudi 2 décembre 2010, à 19 heures.
Elle sera suivie d’un apéritif garni.

Himalaya de mensonges
Dans son dernier rapport, publié en 2007, le GIEC affirmait que les glaciers de l'Himalaya auraient disparu en 2035 en raison du réchauffement climatique. En tant que glaciologue, M. Jean Jouzel, membre du GIEC, était bien placé pour savoir que la prédiction était délirante et n'avait aucune base scientifique. Il l'a cependant reproduite dans son livre Planète blanche (p. 231), en la nuançant à peine. Cette affaire a révélé que le dogme du réchauffement climatique reposait sur un Himalaya de mensonges.

Triple imposture
Le professeur Claude Allègre a eu raison de parler d'une "imposture climatique" dans l'ouvrage qu'il a publié en février 2010. Il y a même une triple imposture :

- (1) dans la présentation des faits : l'évolution de la température moyenne de la planète, qui n'a augmenté que de quelques dixièmes de degré depuis un siècle, n'a rien d'exceptionnel ni d'alarmant, d'autant qu'elle stagne depuis plus de dix ans, après avoir atteint un maximum en 1998 (on peut en dire autant de l'évolution du niveau de la mer, qui n'est monté que de quelques centimètres, ou de celle de la masse des glaciers, qui s'accroît en Scandinavie) ;

- (2) dans la présentation des prévisions : les modèles numériques utilisés par le GIEC, fondés sur une accumulation de données incertaines et d'hypothèses hasardeuses, ont déjà le plus grand mal à rendre compte du passé ; hautement spéculatifs, ils n'ont pas encore fait leurs preuves lorsqu'il s'agit de l'avenir, au contraire, puisqu'ils n'ont pas prévu la stagnation de la température moyenne observée depuis 1998 ; rien ne prouve en particulier que les émissions de dioxyde de carbone dues à l'homme aient sur le climat une influence autre que négligeable ;

- (3) dans la présentation des conséquences : si la température moyenne devait augmenter dans l'avenir, il faudrait s'en féliciter, quelle qu'en soit la raison, car tout porte à croire que les effets du réchauffement seraient globalement bénéfiques et que nous entrerions alors dans un nouvel "optimum climatique" semblable à celui que le monde a connu autour de l'an mil.

Émules de Lyssenko
Une grande conférence internationale sur le changement climatique est réunie à Cancún (Mexique) du 29 novembre au 10 décembre 2010. C'est l'occasion pour le Club de l'Horloge, maître d'œuvre du prix Lyssenko, de "récompenser" dignement, en la personne de Jean Jouzel, tous les émules de Lyssenko qui sont parvenus à intoxiquer l'opinion mondiale à propos du climat et qui seront présents en nombre à Cancún. Après avoir partagé le prix Nobel de la paix avec ses collègues du GIEC en 2007, M. Jean Jouzel, chef de file en France de la secte des "réchauffistes", ne pouvait manquer de recevoir le prix Lyssenko en 2010, tant il a contribué à l'imposture climatique.

Pour sa part, M. Nicolas Hulot a rendu d'éminents services au GIEC en relayant sa propagande en France. Il a notamment réussi un coup d'éclat en faisant signer un "pacte écologique" aux candidats à l'élection présidentielle de 2007. Le nom de Nicolas Hulot, qui a bien mérité de la désinformation scientifique, devait être associé à celui de Jean Jouzel pour le prix Lyssenko 2010.

A titre exceptionnel, eu égard au nombre de candidats qui étaient susceptibles de recevoir le prix Lyssenko cette année, le jury a décerné des accessits à deux autres journalistes : M. Sylvestre Huet, de Libération (premier accessit) et M. Stéphane Foucart, du Monde (second accessit).

Club de l'Horloge
Le “prix Lyssenko”, créé en 1990, est attribué chaque année par le Club de l’Horloge, sur proposition d'un jury scientifique, à un auteur ou à une personnalité qui a, par ses écrits ou par ses actes, apporté une contribution exemplaire à la désinformation en matière scientifique ou historique, avec des méthodes et arguments idéologiques.

Le Club de l'Horloge est un cercle de pensée politique indépendant des partis qui défend la liberté de recherche et d'expression dans tous les domaines de la science et de l'histoire. Il est présidé par Henry de Lesquen.

Thibaud

Le premier candidat déclaré aux présidentielles de 2012 est malthusien

Rue 89 nous rappelle cette sortie de l'écrivain Renaud Camus (2007), candidat déclaré aux prochaines élections à la présidence de la république :

Renaud Camus Le parti de l'In-nocence constate avec affliction que la France, une nouvelle fois, compte parmi les pays d'Europe où le taux de natalité est le plus inquiétant, puisque, étant l'un des plus élevés, il interdit désormais tout espoir d'assister dans un avenir proche à une diminution, ou, à défaut, à une stabilisation, du chiffre global de la population ; et de la sorte nous condamne aux désastreuses conséquences écologiques, économiques, civiques, esthétiques, morales et spirituelles d'une poursuite semble-t-il indéfinie de l'augmentation du nombre des habitants de notre pays. 

Encore un nostalgique de la planification !

Thibaud

Un ancien élu écolo au tribunal pour avoir traité un conseiller municipal FN de « crevure nazie »

Le conseiller municipal FN de Taverny (Val d'Oise) Alexandre Simonnot communique : 

Alexandre Simonnot En janvier 2009, Monsieur Fabrice David, ancien élu écologiste de Franconville, s’était permis de m’insulter de « crevure nazie » sur un important site internet d’informations.

Ne supportant pas cette grave insulte, j’avais porté plainte contre cet individu pour injures publiques, ce qui provoqua sa mise en examen.

J’ai le plaisir d’apprendre que pour ces faits Monsieur Fabrice David comparaîtra demain Jeudi 21 Octobre à 13h30 devant la 6ème Chambre correctionnelle du Tribunal de grande instance de Pontoise.

Ce n’est pas la première fois que cet ancien élu se retrouvera devant les tribunaux. Rappelons en effet que Monsieur Fabrice David a été condamné :

- le 25 juin 2003 à 3 mois d’emprisonnement avec sursis et 2 ans d’inéligibilité pour violences volontaires

- le 10 décembre 2004 à 6 mois d’emprisonnement avec sursis et mise à l’épreuve pendant 2 ans pour violences volontaires et outrage à personne chargée d’une mission de service public.

Sans commentaires…

Thibaud

Au Brésil, grand succès de la candidate de l’écologie réelle

Bernard Antony communique :

Logoinstitutpayslibrebn6 L’Institut du Pays Libre a accueilli avec joie la nouvelle des remarquables résultats obtenus par Marina Silva, la candidate d’un parti Vert, défenseur d’une écologie véritable et non subvertie comme trop souvent en Europe. Marina Silva, chrétienne fervente et sans complexe a en effet mis en avant avec talent et courage que le fondement même de l’écologie authentique passait par le respect de l’écologie humaine impliquant d’abord le respect de la vie. L’Institut du Pays Libre souhaite qu’en France de même le respect de la vie soit explicitement défendu par un grand mouvement politique.

Dieu fasse que l'IPL soit entendu !

Thibaud

Le bisphénol A serait sans danger

Le composé chimique utilisé dans la fabrication de plastiques alimentaires serait sans danger, assure l'agence européenne pour la sécurité des aliments. Cet été, la France a interdit la fabrication de biberons contenant la molécule. Sous la pression des écologistes.

Thibaud

Propagande écologiste et malthusienne dans les manuels de géographie en classe de seconde

Lu chez Philippe Edmond :

Une pluie d’ours blancs s’est abattue sur les nouveaux manuels scolaires de seconde. On en trouve quatre dans le manuel Hatier pour les secondes publié en 2010 ; quatre aussi chez Nathan, et un chez Belin. Perchés sur leurs glaçons fondants, ils appellent nos jeunes à la conscience écologique et servent l’objectif de nouveaux programmes envahis par la notion de « développement durable ».

Prix à payer pour le ralliement de Nicolas Hulot à Nicolas Sarkozy, résultat d’engagements internationaux ou mise en application du « Grenelle de l’environnement », toujours est il que les nouveaux programmes de géographie ont été entièrement reformatés dans une perspective écologiste. « L’étude du développement durable met en relation le développement humain avec les potentialités de la planète ». Cet axe central du programme de seconde contient une logique massivement malthusienne. Le rapport de l’homme à la nature n’est pas envisagé comme la découverte progressive de nouveaux moyens de répondre aux besoins humains, mais comme la consommation sans retour d’un capital limité qui ne serait pas à mieux partager, mais à libérer de la pression humaine. Cette vision sans espoir d’une planète limitée se retrouve dans un nouveau chapitre du programme d’histoire de seconde. Etudiant l’évolution de la population en Europe, il donne une occasion de rajouter un nouvel éloge de Malthus, ce pasteur protestant qui disait que les pauvres en surnombre ne devraient pas être secourus.

Le programme de géographie contient en lui-même des incitations à la propagande. Demander d’étudier « Les mondes arctiques, une « nouvelle frontière » sur la planète » permet d’insister sur le recul réel de la banquise dans ces régions sans le comparer avec son avancée autour du pôle sud.

Les manuels surenchérissent pour certains d’entre eux avec enthousiasme. Une de leurs plus belles perles pour la route. Une courbe de l’extension de la banquise autour du pôle nord ; graduée de 3 à 7 millions de km2, elle montre courbe allant de 7 millions de km2 en 1980 à la forte chute de 2007 un peu en dessous de 4 millions de Km2 de 1980 (Hachette 5e 2010 doc 1p135). Elle donne donc à l’œil l’impression de la glace est tout près de disparaître du pôle, ce qui est très loin d’être le cas.

Thibaud

Malgré la propagande pro-euthanasie, l’Australie résiste…

Pour l'instant :

Australie 24 voix contre 11 : invités à voter en conscience plutôt que de suivre les injonctions de leurs partis, les parlementaires de l'Etat australien de West Australia ont rejeté la proposition de loi d'un élu tendant à légaliser l'euthanasie pour toute personne âgée de plus de 21 ans, en phase terminale et en pleine possession de ses moyens intellectuels.

La proposition émanait d'un élu écologiste, Robin Chapple. Elle prévoyait une évaluation de chaque cas par deux médecins étrangers au dossier et expérimentés, un troisième aurait en cas de feu vert été chargé de réévaluer le cas avant d'administrer la piqûre mortelle.

Robin Chapple continue de soutenir qu'entre 85 et 90 % des « West-Australians » soutiennent son projet et il prétend que si les élus suivaient l'opinion publique, l'euthanasie serait légalisée par un vote-tsunami.

L'agit-prop en faveur de l'euthanasie est très forte en Australie en ce moment mais elle ne parvient pas à faire bouger les lignes de défense du législateur. C'est une nouvelle encourageante, d'autant qu'une autre victoire vient d'être remportée avec la décision des chaînes privées de ne pas diffuser une publicité pro-euthanasie commandée par l'activiste Philip Nitschke, qui s'illustre à travers le monde en faisant la promotion du suicide assisté. Les chaînes commerciales australiennes ont estimé que la publicité contrevenait à leur code de bonnes pratiques dans la mesure où elle consistait à promouvoir le suicide.

Thibaud

Ils se moquent de l’Eglise pour attirer l’attention sur les algues vertes

L'Observatoire de la christianophobie nous signale que

des écologistes bretons ont organisé à une parodie de « Pardon » suivie d’une « procession » dimanche pour protester contre les algues vertes. Environ 1 000 personnes y ont participé. Le président de l’association Sauvegarde du Penthièvre et porte-parole de l’association Halte aux marées vertes, André Ollivro, s’était pour l’occasion déguisé en évêque. Métro de lundi diffuse une photo où il effectue une parodie de bénédiction de la plage de Plonevez-Porzay avec, à ses côtés, un homme déguisé en abbé. Une grande croix autour du cou, il porte un nez rouge ainsi qu’une bannière à l’effigie d’un cochon.

Ces écologistes n’en sont pas à leur coup d’essai puisque le 10 septembre dernier, sous la bannière « de Saint-Nitrate de lisier »« l’abbé André Ollivro »« bientôt élevé au rang de cardinal » selon Le Télégramme de Brest, parodiait la bénédiction d’une penette (une barge à fond plat du XIXème siècle de 23 mètres de long), à Port-de-Carhaix.

Thibaud

Quick : après le burger halal…

le burger bio !

Thibaud

Washington, D.C. : un militant écologiste extrémiste a pris en otages 4 employés de la chaîne Discovery

au motif que celle-ci ne faisait pas assez pour promouvoir le malthusianisme. Armé d'un pistolet et portant une bombe, il a finalement été abattu par la police.

Thibaud

Les lobbies écologistes financés par l’Union européenne à hauteur de 9 millions d’euros par an

Lu sur Alerte-environnement :

9 millions d’euros sont attribués chaque année par la DG Environnement (Direction Générale) de la Commission Européenne aux différentes ONG environnementales pour assurer le financement de leur présence à Bruxelles pour leurs actions de lobbying auprès du Parlement et de la Commission. C’est le « mariage d’intérêts » dénoncé par Agriculture & Environnement (site) dans son numéro estival. Depuis 1998, ce sont ainsi 66 millions d’euros qui sont sortis de la poche des contribuables européens pour alimenter les caisses d’une trentaines d’ONG : Bureau Européen de l’Environnement, Amis de la Terre, WWF, Climate Action Network… Si Greenpeace refuse depuis des années l’obole conséquente de la DG Environnement, Les Amis de la Terre ont reçu près de 800 000 euros en 2009, soit 52% de leurs recettes.

Lire aussi :

> Les carbocentristes s'accrochent désespérément à leur fausse religion

Thibaud